Focus : mode on!

Il était une fois un jeune moine dans un monastère lointain. Ce dernier fut depuis longtemps dans un état déplorable et dut être rénové. Un jour, le moine fut réquisitionné pour donner un coup de main et entreprit la construction d’un mur. Il rassembla le matériel nécessaire et commença plein d’enthousiasme. Pourtant, il n’imagina pas que cette tâche alla être si laborieuse. Il fit son possible afin d’aligner les briques de façon égale mais à chaque fois l’une d’entre elles glissa et le ciment sortit par tous les côtés. Il eut besoin de beaucoup de patience et après plusieurs jours de dur labeur, le mur fut enfin terminé.

Il recula de quelques pas afin d’admirer son œuvre. Mais soudain, son souffle fut coupé et il n’en crut pas ses yeux. Au plein milieu de son mur, il vit deux briques beaucoup plus petites que les autres et complètement de travers. Il les remarqua immédiatement et fut prêt à arracher le mur qui eut séché entretemps.

Cependant, l’abbé ne le laissa pas faire. Le mur dut rester exactement ainsi. Le moine sentit le désespoir monté en lui et eut honte de sa gaucherie. A chaque fois qu’il passa devant le mur, son inconfort fut réveillé à nouveau.

Plusieurs semaines passèrent et soudain un groupe de visiteurs firent une visite du monastère. Le moine fut réquisitionné en tant que guide et voulut éviter le mur à tout prix. Il ressentit toujours beaucoup de honte. Mais ce fut trop tard, un des visiteurs remarqua le fameux mur. Il voulut savoir qui fut à l’origine de cette magnifique réalisation. « Magnifique », s’exclama le moine indigné. « Vous êtes aveugle ou quoi ? Ne voyez-vous donc pas ces deux briques complètement de traviole ? Vous vous fichez de moi c’est sûr ! » « Je vous assure que je vois très bien ces deux briques de travers. Mais je vois aussi les 998 belles briques merveilleusement bien alignées. »

Après avoir lu cette petite histoire, j’étais immédiatement touchée par toute la vérité qui s’y trouve. En effet, nous nous focalisons tellement souvent sur les fautes dans la vie, que ce soit les nôtres ou celles de notre entourage. Rares sont les moments où nous nous complimentons, car qui se loue s’emboue, m’a-t-on dit un jour. Nous sommes rarement reconnaissants pour ce qui se passe admirablement bien dans notre vie et oublions quel chemin nous avons déjà parcouru.

La plupart d’entre nous se condamnent lorsque nous ne sommes pas de bonne humeur, quand nous sommes déprimés ou n’avons plus envie de faire quoi que ce soit. Nous commettons des erreurs et notre énergie diminue. Lorsque nous nous observons dans le miroir, même notre reflet se moque de nous et nous fait remarquer nos soit disant défauts. Soudain, plus rien ne nous plait dans notre apparence. Notre entourage peut essayer de nous convaincre du contraire, mais dans ces moments, nous optons pour la politique de l’autruche.

Le jour où nous cessons de voir uniquement les deux briques défaillantes, quelque chose de magique se produit.

Quand nous reconnaissons ce qui se trouve déjà de formidable dans notre vie, nous traversons ce brouillard qui terni notre vue et qui nous empêche de voir le chemin déjà parcouru.

Ce ne sont pas les heureux qui sont reconnaissants. Ce sont les reconnaissants qui sont heureux.

Est-ce que tu t’es déjà posé la question ce qui se passe bien dans ta vie actuellement? Ou ce qui se déroulait bien dans le passé et tous les évènements merveilleux qui t’attendent encore ?

Quand j’ai commencé à être reconnaissante pour ces 998 belles briques, ma vie fut bouleversée du tout au tout. Tous les matins, je prends 2 minutes afin d’exprimer ma gratitude. Une des personnes envers lesquelles j’exprime ma sincère gratitude est Laura Malina Seiler qui m’a touchée au plus profond de moi et qui a définitivement contribué au début de mon voyage spirituel.

Pour cela, tu peux t’assoir confortablement et enclencher ton minuteur sur 2 minutes. Ferme les yeux, inspire et expire profondément. Dirige ton attention vers l’intérieur et demande-toi pour quoi tu éprouves de la gratitude pour l’instant. Passe en revue tous les évènements que tu as déjà pu vivre, quelles merveilleuses personnes ont croisées ton chemin et ce qui se déroule remarquablement bien dans ta vie actuellement. Exprime aussi ta gratitude envers tout ce qui t’attend encore, les projets qui souhaitent que tu les entreprennes, les évènements futurs qui font chanter ton cœur déjà maintenant. Inspire et expire profondément et ouvre les yeux. Comment te sens-tu ?

Quand nous commençons à nous rendre compte des petits et grands miracles qui enrichissent notre vie, la liste ne cesse de s’agrandir. Que ce soit notre corps qui fonctionne jour après jour pour nous, notre respiration qui marche sans cesse, notre cœur qui bat sans aucun effort. Nous représentons la vie et un vrai miracle de la nature.

Que ce soit un toit au-dessus de la tête, un métier que nous avons la chance de poursuivre, toutes les expériences que nous sommes amenés à vivre. Nos amis et notre famille qui nous soutiennent depuis si longtemps. Les choses du quotidien comme par exemple un repas préparé avec amour, la chaleur agréable du soleil sur notre peau un matin d’été, notre musique préférée à la radio, le sourire d’un inconnu.

J’essaie consciemment de ne plus prêter attention à ces deux briques et de ne plus me laisser tirer vers le bas par elles. Ma voix intérieure me rappelle de lever mon regard et de reconnaître, tout ce que j’ai déjà accompli dans ma vie et où je me trouve à l’heure actuelle.

Cette vision, j’essaie également de la maintenir envers les personnes que je côtoie. On connait tous cette situation où un ou une ami(e) proche dit une telle chose ou en fait une autre et tout d’un coup nous nous focalisons uniquement sur la faute qui a été commise. Stop ! Prends du recul un instant. Qu’en est-il des autres jours de l’année ou cet(te) ami(e) nous soutient corps et âme ? Qu’en est-il du collègue qui nous énerve terriblement aujourd’hui mais qui nous fait pleurer de rire les autres jours ? Qu’en est-il de nos parents, qui semblent parfois venir d’une autre planète, mais qui nous témoignent leur amour en nous prenant chaleureusement dans les bras, quand nous sommes complètement à bout ?

En étant moins critique avec nous-même, nous permettons également aux personnes de notre entourage à être elles-mêmes et de s’affirmer avec leurs bons et « mauvais » côtés. Car sincèrement, qui voudrait d’un mur de briques parfaitement et ennuyeusement bien alignées quand la vie nous offre des pierres resplendissantes de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs ?

With love, Christine

Publié par christinedecoster

Relaxologue et Instructrice en méditation de pleine conscience (MBSR)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :