Et si…

Et si, tu te trouvais exactement au bon moment au bon endroit et que la vie était toujours de ton côté.

Et si, tes pensées et tes émotions étaient responsables de la personne que tu es et que toi seul pouvais emprunter le chemin pour vivre la meilleure version de toi-même.

Et si, le hasard n’existait pas et que chaque personne que tu croises sur ta route était là pour t’apprendre quelque chose et te faire grandir.

Et si, ta peur et tes doutes n’étaient pas là pour te paralyser mais pour te persuader d’avoir confiance en la vie et de t’apercevoir que le monde attend impatiemment que tu le découvres.

Et si, les moments dans lesquels rien ne va à l’allure que tu voudrais, étaient là pour t’apprendre la patience et que la précipitation voile uniquement ta vision.

Et si, tu te rendais compte que l’équanimité est ta précieuse alliée et que grâce à elle, tes pensées commencent à s’éclaircir.

Et si, chaque sentiment négatif que tu ressentais te tend un miroir pour te montrer, quel évènement tu n’as pas encore totalement surmonté.

Et si, chaque erreur que tu commets était là pour t’apprendre à te parler plus gentiment et que nos erreurs sont indispensables pour nous faire grandir.

Et si, ce qui te dérange chez toi était exactement ce que les autres aiment tant et qu’ils souhaitaient secrètement que tu te dévoiles un peu plus afin de faire pareil à leur tour.

Et si, ta vie ne t’impliquait pas seulement toi mais que l’essentiel était de partager ton étincelle et de permettre ainsi aux autres de découvrir la leur.

Et si, ton cœur te chuchotait qu’il existe autour de toi tellement de choses à découvrir et que tu comprenais enfin que ton cœur ne ment jamais.

Et si, tu découvrais qu’il n’existe pas l’unique vérité et que tout dépend de l’être qui l’observe, de son passé et de ses croyances.

Et si, tu te rendais compte que ce que tu souhaites tellement obtenir de quelqu’un d’autre est exactement ce que toi tu n’arrives pas à donner.

Et si, tu arrêtais enfin de dissimuler ce que tu as à dire, parce qu’il s’agit exactement ce qu’une personne sur cette terre a besoin d’entendre de ta part.

Et si, tu ne lisais pas ce texte par hasard et que tu te souvenais à l’instant, ce que ton âme sait profondément depuis tellement longtemps.

J’ai écris ces lignes après avoir participé à un séminaire sur la « spiritualité urbaine » en Suisse il y a deux semaines. Et que dire à part que c’était tout simplement merveilleux. Plusieurs speakers ont partagé leurs expériences et leur savoir sur de développement personnel et spirituel. Ces connaissances ont tellement raisonnées en moi et à cet instant, je savais que je me trouvais exactement au bon moment ou bon endroit.

Tu trouveras plus d’infos concernant cet évènement ici >>> Find your Flow 2018

A miracle is a shift in perception from fear to love.

Cette citation du livre de Marianne Williamson « Un cours en miracles” m’a véritablement touchée. C’est finalement le but dans notre vie. La réalité ne changera jamais. La seule chose que nous pouvons changer est notre façon de réagir par rapport à ces évènements. Si nous sommes décidés à laisser entrer l’amour dans chaque situation de la vie, alors un vrai miracle se produit.

Je me demande souvent pourquoi certains évènements se produisent ou pourquoi je rencontre telle ou telle personne sur mon chemin. Quand nous arrêtons de les condamner et que nous admettons que la vie est toujours de notre côté, alors le chaos dans notre cœur et notre tête s’adoucit. Nous nous apercevons qu’il était indispensable de réaliser ce pas afin de gravir un échelon et pouvoir grandir.

Pour moi, il n’a jamais été normal de voyager seule. Mon premier voyage, j’ai seulement osé l’entreprendre cette année. La peur de perdre le contrôle m’a toujours retenu et l’incertitude m’a paralysée. Des pensées comme « Je m’en fou, j’y vais et tout ira bien » ont été ignorées et tout simplement repoussées.

Le problème est, tant que nous n’osons pas entamer ce pas, et souvent nous nous rendons compte seulement après que celui-ci était finalement assez facile, nous ne vivrons jamais ces petits et grands miracles auxquels notre âme aspire tellement.

Que recherche mon âme dans cette situation précise ?

Je me suis donc rendue à ce séminaire dans cette ville inconnue et j’ai fais la connaissance de personnes formidables. Cependant, même ici, les doutes resurgissaient à nouveau : « Et si ce que j’avais à dire n’intéresserait personne ou si je me retrouverais entièrement seule au final ? » Dans ces moments, j’essaie de prendre conscience de cette petite voix qui essaie de me saboter. Même si je ne saurais jamais m’en débarrasser totalement, j’ai pris la décision de ne plus lui laisser les commandes. Je ne la bannis pas mais j’essaie de diminuer un peu le volume. 🙂

Mon cœur sait pertinemment ce qui est bon pour moi et me guide sur mon chemin.

Pendant ce séjour à Bâle, je me suis également souvenue à quel point il était important de dévoiler notre soit disant étrangeté, nos idées les plus folles et nos visions. Evidemment, il y aura toujours des personnes qui ne voudront ou ne pourront pas les entendre. Elles nous feront douter, car elles auront peur de nous perdre ou ne sauront tout simplement pas comment agir autrement. Il est essentiel de les laisser partir et de ne pas vouloir les entrainer vers notre cause à tout prix.

Et soudain, d’autres personnes apparaissent. Des personnes qui t’avouent rechercher exactement la même chose et parcourant le même chemin que toi.

Si tu lis cet article, je sais que tu poursuis également cette voie. Je sais que ce que tu es entrain de lire raisonne en toi, comme cela raisonne en moi quand je lis un certain bouquin ou que j’écoute un discours passionnant.

Il existe au moins une personne sur cette terre, qui doit exactement entendre ce que tu as à dire. Ne réprime pas tes visions. Ecoute à l’intérieur de toi et demande à ton cœur ce qu’il a toujours voulu entreprendre mais qu’on t’a déconseillé. N’écoute pas les « Oui, mais… » et les « Je ne pense pas que cela fonctionnera… ». Ose faire ce pas hors de ta zone de confort et crois-moi, la seule question que tu te poseras à la fin sera : «Pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt ? ».

With love, Christine ❤

Publié par christinedecoster

Relaxologue et Instructrice en méditation de pleine conscience (MBSR)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :